Au 7e rang des régions françaises pour l’emploi industriel et au 5e pour la valeur ajoutée industrielle, la région Paca est peu industrialisée. Parmi les principaux secteurs industriels en termes d’effectifs et de valeur ajoutée, on retrouve le secteur de l’énergie, du carburant et de l’eau, le secteur de la métallurgie et des équipements mécaniques, le secteur des équipements et des composants électroniques.

Structuration
 
Le tissu industriel se caractérise par une concentration d’entreprises localisées sur le territoire littoral et dans le couloir rhodanien (Marseille, Nice, Toulon et Avignon) et repose essentiellement sur des TPE dont plus de la moitié est concentrée dans le secteur d’activité « industries diverses ». Au cœur des préoccupations de demain, le gouvernement a mis en place 34 plans de reconquête industrielle, dont celui consacré à l’usine du futur soutenant la modernisation de l’appareil productif des PME. A travers ce repositionnement stratégique, les entreprises régionales voient l’internationalisation de leur activité comme une solution à court terme pour générer des ressources financières, en attendant de pouvoir revoir dans sa globalité leur système productif.
 
Besoins
Ces entreprises ont des besoins de prospection de nouveaux marchés et participent majoritairement aux missions et salons à l’étranger (Alger Industries, Mission Côte d’Ivoire-Sénégal…).
Les principaux besoins exprimés par les entreprises :
  • être informé/formé sur les techniques du commerce international, trouver des solutions pour prospecter de nouveaux marchés 
  • gérer les compétences, former les équipes, recruter des stagiaires via, notamment, les Rencontres Stag’Export
  • prospecter, trouver des prospects, des partenaires commerciaux, voire technologiques